Booba - Bienvenue dans le Texas

Song Rating: 7.51/10

Song lyrics:

[Couplet 1 : Tony Parker]
Pas besoin dpimper ma ride ni davoir des dents en roro
Jreprésente le Sud Forever comme un tatoo sur les abdos
Viens faire un tour dans ma ville de lAlamodome au SBC
On ira manger des steaks grands comme la Croatie
Boire des margaritas au bords de la pi-piscine
Tout se fait en grand, les toilettes cest ta limousine
Je ne suis pas un pimp, cla**é Top Fifty
Mon numéro dphone, mystère comme la mort de Kennedy
Cent degrés Fahrenheit à lombre
Ici les filles sont sensuelles jusquau bout des bouts des ongles
Ja-jarrive comme un O.V.N.I. dans le transistor
Flow saccadé, style décalé, tu peux chialer, le biz est carré ! Or, Argent, bronze, les trois places du podium pour cette musique Crunk
T-P Family la bombe

[Refrain : Tony Parker]
Bienvenue dans le Texas

[Couplet 2 : Tony Parker]
Ferme les yeux et imagine la foule en furie pour le finish
Une seconde avant le buzzer, je tire dans le mille, tentends le Switch
Pas possible darrêter les Spurs, cest mon équipe
Le sixième homme cest le public, on collectionne les titres : (Ovation)
Je mets les pieds dans le club
Zéro sécu, en guise de bodyguards : quelques latino-girls
Chez nous on danse pas, on remue les épaules
On démarre la moto comme Young Joc, tu verras cest drôle
Pas de stress dans la grisaille de Paris


Je rédige et je raconte le Texas et son style de vie
Tous les jours en claquettes, casquette, short et Whity
La limonade que je sirote a un gout dparadis
La musique sécoute de Dallas à Houston
Les jantes de lEscalade sont celles dun 36 tonnes
San Antonio est soudé comme un seul homme
Voici ma pierre à lédifice en hommage au Hip-Hop

[Refrain : Tony Parker]

[Couplet 3 : Booba]
Tête de mort mon logo, semi-remorque, 92 tonnes
Le flow de la peine de mort, le son de Houston
Au réveil cent pompes, un bol de céréales
Une grosse pipe et jpars au charbon, chausse mes Nike Air Sénégal
Du sang dans les bacs, jdébarque jsuis le ma-mac
Le savoir est une arme ? Moi jai un flingue, jai pas le ba-bac
Né dans le magma, jtattends sur le tarmac
Larguez les putes et les amarres, sortez les hamacs
Zerma tu pèses, zerma tes auch
Les vrais savent qui sont les vrais, demande à Matéos
Tu veux test ? Tu crois qutu y es presque
Que je te blesse comme Connan, tu nes quun dos dâne face à lEverest
Un jour jaurai le salaire de Tony P
O.G. style, haut débit
Jamais les fesses à lair, je ne fais que pa**er parmi les grands den bas
Bien élevé, bien allaité, 11.43 pour marrêter

[Refrain : Tony Parker]

Date of text publication: 18.01.2021 at 05:31