Nekfeu - Nekfeu x S-crew freestyle - Planète Rap #Feu

Song Rating: 9.82/10

Song lyrics:

[Couplet 1 : Nekfeu]
Je ne me sens jamais aussi seul que quand la fête bat son plein
Pour séduire les filles, tout peut marcher sauf être un garçon bien
Évidemment, la vie damant me fait leffet dun vide en moi
Suffit dun manque, et mes envies démentes dévient vers les filles davant
Je vois se succéder les flirts
Cette fille que jembra**e a du noir sur la joue
Elle ma dit : Cest pas ce que tu crois, cest à cause du froid.
Mais jai su qucétait des pleurs
Je nétais pas investi, donc efface tes larmes
On était tous les deux paumés
Tu mavais dans la peau mais je ne faisais que leffleurer
De la paume, et mes désirs mont dévasté lâme
Jai déjà connu les débuts dun amour puéril
Je navais pas lintention de te mettre la bague au doigt
De toutes façons, je côtoie dautres mecs, ya pas que toi
Tu me fais du bien quand tu mets mon âme en péril
On se voyait que pour coucher et pour rouler dla beuh
Donc, si tas souffert avec moi, cest qutu lvoulais un peu
Une autre a de lamour pour deux, je fais pas deffort, elle serait prête à tout
Même à se tatouer la tête de Marine Le Pen sur les fesses pour que je lui claque très fort
Elle ma dit : Ken, je rêverais dêtre ta chienne
Je lai menottée de manière détachée
Elle mappelle au téléphone et me dit : Viens me peloter.
Je lui dis : Garde tes talons mais, ta robe, tu peux lôter.
Il est déjà tard quand je décale du bel hôtel
Toujours le même schéma : désir, pulsion
Désillusion, quest-ce qui va pas chez moi ?

[Couplet 2 : 2zer]
La vie ma appris à ne jamais tourner le dos
Ya que le mur qui peut mater mes fesses
Mais jlaisse la bédave cramer tous mes neurones
Ouais ouais, jpréfère ça que de me gratter les veines
Jfais ce que je sais faire le plus : gratter des 16 qui te pètent le cul
Ouais, sans cesse on encaisse mais jreste concentré
Jai une tête et un s**e de mule
Jai souffert dans le calme
Ça prouve que mon parcours est crédible
Coup dpelle dans le crâne


Pour quces jaloux soient ouverts desprit
Si tu banalises cque jdis, on te malmène jusquà ramper
Quand le cannabis fleurit, poto, ça freine la santé
Véritable vécu, jen garde les stigmates
De plus, japprécie les paysages et jfume de lherbe médicale
On reste insaisissables et têtus, toujours en indé, minable
Partage équitable des thunes comme dans Breaking Bad
Jlèche des tétons dminettes en toute modestie, là, jy prends goût
Jai lExpression Direkt depuis qumon esprit est parti en couille
Jusque là jtaimais mais tas blasphémé
Jtavais dit que personne ne pourrait marrêter
Râgeux, je toffre le droit de te moquer
Si tu mpa**es le code de ta CB

[Couplet 3 : Framal]
Ceux qui menvient deviennent ceux qui men veulent
Ceux qui men veulent deviennent ceux qui menvient
Plus je ten donne, plus ten veux, fils de pute
Jprends nimporte qui en feat
Ils se demandent tous si jai connu la misère
À lépoque de lécole, personne nen était la risée
Jétais en-dessous de la grande échelle parisienne
Des frères endettés en été se faisaient verbaliser
Il est plus facile de porter des pierres
Que le fardeau dun péché sur son dos
Le libre arbitre peut tapporter le pire
Le roi nest jamais en paix même sur son trône

[Couplet 4 : Doums]
Je porte lespoir de mes soss sur mes jeunes épaules, pas question ddécevoir, on grandit avec le seum dêtre pauvre
Jte jure quça forge le caractère, quand tu sors dlécole pour les sentiers battus ou les bagarres règnent
Les stups sont sur ma trace et ces ta** veulent ma maille donc jme déplace quen silence entre ces rapaces jme smoke la came !
A limpa**e Cité Véron on vit là-bas avec mes gars sûrs on a calciné des Frémont
Descendu des Gildas possédés par le démon, enfoiré pa**e le Chivas quand jsuis posé dans la pénombre
La miff cest le principal, le beat, cest secondaire
Les b**hs ont la dernière place ainsi que les têtes de leurs compères
Voici mes principes yo, juste quelques mots
Non naie pas peur, ça vient du coeur dange sur ma démo
Doomams pour le planète Rap des Ca**eurs Flowters
Faites du bruit tu vois cque jveux dire on est al mes smokers !

Date of text publication: 16.01.2021 at 07:39